Guide Du Rhone

Edition du 01/12/2015
 

ARNOUX & Fils

Patrimoine

ARNOUX & Fils

Un vignoble dans la Famille depuis 8 générations !


“Notre famille, précise Jean-François Arnoux, détient ce vignoble depuis 1717, depuis que le Seigneur de Lauris, fit don d’une parcelle à un ancêtre de la famille Arnoux, Pierre Bovis, le 13 avril 1717 pour être exact. Depuis ce jour, le vignoble s’est transmis de père en fils depuis 8 générations. Jusqu’au début du XXe siècle, il y avait de la polyculture avec notamment beaucoup de maraîchage dans la région. Mon grand-père Aimé, qui est né en 1901, a développé le vignoble et, en 1936, a créé la Cave du Vieux Clocher. Aujourd’hui, Jean-François s’occupe de la partie commerciale et de l’export, Marc, l’œnologue de la famille, s’occupe de toute la partie technique, vignes et vinification. La propriété familiale s’étend sur 40 hectares en appellation Vacqueyras. “Nous avons nos vignes plantées sur un joli terroir de garrigue situé au début du plateau qui redescend vers Courthézon, poursuit Jean-François Arnoux. Un beau sol constitué des célèbres galets roulés (commencement du prestigieux terroir de Châteauneuf-du-Pape), qui restituent la nuit la chaleur emmagasinée pendant la journée, permettant ainsi aux baies, une maturation optimale. Ce terroir est particulièrement adapté à la production de vins rouges. Nous sommes aussi vinificateurs et achetons des raisins que nous vinifions dans nos chais, ce qui nous permet d’avoir une gamme complète des vins de la Vallée du Rhône. Nous avons su marier le traditionnel et le modernisme indispensable, avec un cuvier traditionnel, des cuves béton, des foudres, des pressoirs pneumatiques, éraffloirs... Nous avons une cuve tronconique qui se révèle être un atout qualitatif important et récoltons à la main pour préserver au maximum la qualité des raisins. Nous avons notre propre typicité comme l’illustre si bien notre Cuvée 1717. Une sélection de nos meilleurs terroirs, avec un assemblage de vieilles vignes, un vin “haut de gamme” et confidentiel (5000 bouteilles par an). Nous l’élevons en barriques de bois neuf pour l’arrondir mais tenons absolument à garder la fraîcheur du fruit, même si nous recherchons sur l’élevage toute la noblesse du bois, avec des arômes de torréfaction, café, moka, pain grillé et de bois précieux. Nous aimons les vins très aromatiques, sur le fruit avec des tanins enrobés plutôt souples. Des vins charpentés, bien typés, avec une couleur très foncée noir-violet, de la structure et aptes au vieillissement. Des vins authentiques, vinifiés traditionnellement, nous sommes d’ardents défenseurs du terroir et laissons s’exprimer ses notes si caractéristiques (cerise noire, mûre, cassis). On retrouve aussi dans nos vins des notes d’épices, d’herbes de garrigue, de poivre frais, de réglisse... typiques des vins de Vacqueyras. Nos vins sont riches, puissants, les tanins sont soyeux, élégants, ce sont des vins amples en bouche mais qui expriment toute la fraîcheur du fruit. Marc Arnoux ajoute : “Mon frère et moi sommes nés dans ce milieu vigneron qui se succède depuis de nombreuses générations et nous avions à cœur de perpétuer la tradition familiale. Dès notre plus jeune âge, nous avons connu la passion d’élaborer et d’élever le vin. Tout ce savoir-faire transmis par nos aïeux est précieux, c’est un métier passionnant. Nous travaillons aussi en mémoire d’eux, comme en témoigne la Cuvée Jean-Marie Arnoux, que nous avons dédiée à notre père décédé en 2001. Nous utilisons avec modération la technologie car nous souhaitons conserver le caractère de nos vins, les techniques modernes bouleversent parfois la typicité des crus. Nous égrappons totalement ou partiellement les raisins selon le type de cuvée ou le millésime pour éviter les goûts herbacés mais nous veillons aussi par ailleurs à conserver une bonne aptitude au vieillissement de nos vins. En Vacqueyras nous avons 4 cuvées : Cuvée 1717, Cuvée Seigneur de Lauris sélection vieilles vignes, Cuvée Jean-Marie Arnoux (assemblage 50% de vielles vignes et 50% de jeunes vignes), et la Cuvée Vieux Clocher issue de jeunes vignes, un vin gourmand et aromatique.” Notre commercialisation s’effectue pour moitié en France et moitié à l’export, poursuit Jean-François Arnoux. Dans l’hexagone, nos vins sont vendus dans le secteur traditionnel (grossistes, cavistes, restaurateurs et particuliers). Nous développons actuellement nos exportations vers la Chine qui apprécie beaucoup nos vins de caractère, nous sommes aussi présents au Japon, Corée, Singapour... et j’axe aussi mes efforts en Europe ainsi qu’au Brésil et aux États-Unis avec la création d’ambassadeurs de nos vins dans ces pays.”

   

ARNOUX & Fils

Marc et Jean-François Arnoux
Cave du Vieux Clocher
84190 Vacqueyras
Téléphone : 04 90 65 84 18
Télécopie : 04 90 65 80 07
Email : info@arnoux-vins.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VALLEE DU RHONE
e_vallee-du-rhone.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
FORTIA (BI)
MONT-REDON (BI)
MATHIEU (BI)
BEAUCHENE
La MEREUILLE
CLOS SAINT-PIERRE
JACUMIN
NALYS
LES 3 CELLIER
SERGUIER
TOUR SAINT-MICHEL
GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

ARNOUX (Va)
Pierre AMADIEU (Gigondas)
CHAMP-LONG (Ve)
DEURRE (Vi)
SAINT-VINCENT (Vi)
MOULIN (Vi)
ENCHANTEURS (Ve)
CAMARETTE (Ve)
PUY MARQUIS (VE)
TARA (Ve)
HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
JABOULET (Cornas)
ROSIERS (CR)
LEVET (CR)
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
CANORGUE (Lu)
MONTINE (GA)
POULET (Die)
GILLES FLACHER (SG)
GUY FARGE (SJ)
FONTVERT (Lu)
JAQUES FAURE (Die)
COULET (CO)
PUY DES ARTS (Lu)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

ALARY (BI)
REDORTIER
AMAUVE
VALERIANE
BEAUVALCINTE
CROIX BLANCHE
GAYÈRE
LAURIBERT
MAGALANNE
MOULIN POURPRÉ
SAINT-ESTÈVE
CAVE DE GRAVILLAS
Cave SAINTE-CÈCILE
COTEAUX DE VISAN
AURE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
CHARBONNIERE*
(BOIS DE BOURSAN)
JULIETTE AVRIL
BANNERET
(BRUSQUIÈRE*)
GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

(PIERRE DU COQ)
TERRA VENTOUX*
CLOS des CAZAUX (Va)
GARRIGUE (VA)
PESQUIÉ (Ve)
PÉQUELETTE (Vi)
HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
CARABINIERS*
OR ET DE GUEULES (Cn)
VALCOMBE (Cn)
DUCLAUX (CR)*
TROIS COLOMBES LES RAMEAUX (Cn)*
JONCIER* (L)
(MOURGUES DU CRES (Cn))
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
BIZARD* (GA)
(CHENE (SJ))
COTES-DU-RHONE
DIVERS

CHATEAU VIEUX*
FAVARDS
FONTSEGUGNE
MARTIN*
CLAVEL
(ROLIÈRE*)
(GALUVAL)
TAVERNEL
(CABASSE)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
(FONTAVIN)
GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

(SYLLA (VE))
HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
(Baron d'ESCALIN (GA))
COTES-DU-RHONE
DIVERS

(COCCINELLES)
(VERQUIÈRE)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de la VALÉRIANE


Ce vignoble familial (quatrième génération) s’étend sur des coteaux argilo-calcaires à galets roulés, un des 4 villages dont le terroir a été consacré par l’appellation communale Signargues depuis 2005. Le Domaine est avant tout la passion d'un métier et l'histoire d'une famille. Mesmin et Maryse, petit-fils et petite fille de vignerons à Domazan, ont agrandi l'exploitation familiale en 1968 avec l'acquisition d'une propriété jusque là en fermage. En 1982, ils ont modernisé la cave et commencé à développer la vente en bouteilles en créant le Domaine de la Valériane. Le nom du Domaine leur a été inspiré par le prénom de leur fille Valérie. Celle-ci, oenologue conseil dans un laboratoire à Châteauneuf-du-Pape pendant plusieurs années où elle a acquis connaissances et expériences, se consacre maintenant entièrement à l'exploitation familiale, qu'elle a repris depuis 2004 avec son mari, Michel Collomb. Tout en bouche, ce CDR-Village Signargues 2010, issu des meilleurs terroirs à galets roulés et de vignes à faibles rendements, une partie de l’assemblage est élevé en fûts de chêne, l’autre partie en cuves, est à dominante de fruits rouges surmûris, de cuir, de violette, épicé et charnu, au nez de griotte mûre. Joli CDR blanc 2013, parts égales de Viognier et de Roussane avec 20% de Grenache blanc, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur très agréable, où s’entremêlent des nuances de pomme et de narcisse, de bouche fraîche.  Excellent CDR Vieilles Vignes 2012, généreux, de bouche bien corsée, riche en couleur, classique, de belle matière, aux tanins amples, au nez dominé par la mûre et les sous-bois. Le CDR cuvée Les Cailloux 2010, aux arômes de violette et de mûre, est un vin gras, avec des notes de garrigue, charnu, d’une belle finale, tout en bouche comme le CDR-Village Signargues cuvée Les Archanges, de robe pourpre, aux notes de griotte et de sous-bois, avec des tanins mûrs, de bouche veloutée.

Valérie et Michel Collomb
Route d'Estézargues
30390 Domazan
Téléphone :04 66 57 04 84
Télécopie :04 66 57 04 84
Email : valeriane.mc@orange.fr
Site personnel : www.domainevaleriane.com

Domaine de ROSIERS


Au sommet. Domaine familial installé à Ampuis produisant du Côte-Rôtie depuis 3 générations sur un peu plus de 7, 50 ha. Le domaine a été officiellement crée en 1976 par André Drevon lors de la première mise en bouteilles destinées aux particuliers et professionnels du vins. Avant cette date la récolte était vendue à certains négociants locaux. En 1980, Louis Drevon s'est associé à son père pour fonder le Gaec de Syrah qui deviendra quelques années plus tard le Domaine de Rosiers faisant référence au lieu dit Rozier où se trouvent une grande partie des vignes du domaine. A ce jour, c'est Maxime Gourdain, petit-fils d'André et neveu de Louis Drevon, qui à la charge du domaine familial. Plusieurs projets sont en cours, plantations nouvelles, défrichages de coteaux avec remise en état des murs, améliorations du cuvage, développement de la gamme (sur Côte-Rôtie et Condrieu). “En 2013, les rendements étaient assez faibles, nous explique Maxime Gourdain, mais c’est une très belle année, qui a donné des vins aromatiques en fûts de chêne depuis un an. En 2014 : conditions climatiques difficiles, vendanges le 20 Septembre, rendement 35 hl/ha, mais maturité parfaite, des vins concentrés, fruités, de garde. Nos ventes en 2015 : les 2012, puis courant Avril les 2013. Encore en malo , les Condrieu 2014 suivront au 2e semestre.” On patiente donc avec ce Côte-Rôtie 2012, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et de poivre, qui allie couleur et matière, d’une jolie finale épicée, avec des notes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise, myrtille), d’une belle ampleur au palais et d’excellente évolution. Superbe 2011 (97% Syrah et 3% Viognier), médaille d’Argent au concours des vins d’Orange 2010, issu de cuvaison longue puis élevé au minimum durant 15 mois en fûts de chêne, ample et solide avec ce nez complexe aux nuances de fraise des bois et de kirsch, un vin riche et racé, qui poursuit son évolution. Exceptionnel 2010, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, un beau vin puissant et chaleureux en bouche, aux nuances d’humus et de cassis, de garde, naturellement.

Maxime Gourdain
3, rue des Moutonnes
69420 Ampuis
Téléphone :04 74 56 11 38 et 06 71 73 57 71
Télécopie :04 74 56 13 00
Email : domainederosiers@gmail.com
Site : www.vinsdusiecle.com/rosiersdrevon

Domaine de CHAMP-LONG


Au sommet de leurs appellations. Cette famille exploite un vignoble de 30 ha. Située au pied du mont Ventoux, la propriété est à cheval sur deux appellations, Ventoux et Côtes-du-Rhône. Champ-Long, c’est donc une propriété familiale depuis 1820. C’est en 1964 que Maurice Gély crée la cave du domaine afin d’assouvir sa passion du vin. L’exploitation sera largement développée et modernisée pour atteindre son niveau actuel grâce à son fils, Christian Gély. Aujourd’hui, c’est Jean-Christophe Gély, le petit-fils, qui vient apporter sa pierre à l’édifice. Abritée du vent, exceptionnellement ensoleillée, la propriété est assez morcelée et composée de différents types de sols, des plateaux sableux aux côteaux argilo-calcaires et caillouteux. Cette diversité de terroirs contribue à la qualité et la complexité de leurs vins en leur apportant une subtile palette d’arômes. Vinifiés selon des méthodes alliant savoir-faire ancestral et techniques modernes, élevés avec soins dans leurs caves, les vins blancs du domaine de Champ-Long sont très aromatiques, vifs et frais, les rosés sont élégants, fins et fruités, les vins rouges marqués par le fruit, ont la générosité, l’amplitude et la puissance des grands vins de la Vallée du Rhône. “Ce millésime 2014 nous fait doublement plaisir, nous explique Jean-Christophe Gély, autant sur la quantité (cela ne nous était pas arrivé depuis 2007) que sur la qualité. C’est un vin friand, sur le fruit, facile à boire, qui devrait plaire aux goûts actuels du consommateur. Ce vin rond et souple est trés flatteur avec une moyenne de cinq ans de garde. Les 400m d’alttude de nos vignes se prêtent à faire de trés beaux blancs et rosés, bien équilibrés, avec une bonne acidité, sur la fraîcheur.” Superbe Ventoux rouge cuvée Spéciale 2013, issu du Grenache (70%) planté sur les meilleurs coteaux, et de la Syrah (18 mois en foudres de chêne), coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé, un vin riche et chaleureux, encore jeune. Le 2011, médaille d’Argent Concours Vignerons Indépendants, généreux, classique, de couleur intense, d'une belle harmonie entre structure et souplesse, est très équilibré, dense en bouche, aux senteurs d'humus et de cassis. Tout en bouche, le Ventoux blanc Les Gressannes 2014 (50% Grenache blanc et 50% Roussane), vinifié en barriques neuves de 400l, aux notes de pêche, un vin tout en structure et parfums, fondu au palais, tout en délicatesse et persistance. Le CDR La Lauzerette 2013 est de jolie robe soutenue, aux notes de sous-bois et de mûre, mêlant charpente et rondeur, un vin riche en arômes, de bouche finement épicée, comme il se doit. Goûtez également le Ventoux cuvée Les Essareaux 2013, bien structuré, aux senteurs de griotte et de sous-bois, dense mais tout en souplesse au palais. Le CDR rosé est toujours une référence. Magnums et jéroboams disponibles.

Christian, Béatrice et Jean-Christophe Gély

84340 Entrechaux
Téléphone :04 90 46 01 58
Télécopie :04 90 46 04 40
Email : domaine@champlong.fr
Site personnel : www.champlong.fr

CHATEAU MONT-REDON


Au milieu du XVIIIe siècle, Mont Redon fut acquis par un noble : Joseph Ignace d'Astier, avocat docteur en droit d'Avignon. Ensuite Mont Redon passa aux mains des Mathieu. Anselme Mathieu se disait Marquis de Mont Redon et exploita ce domaine avec ses frères à la mort de son père. Une catastrophe toucha alors la famille et ce fut le partage des biens. En 1923, Mont Redon est acquis par la famille Plantin. Henri Plantin s'attache alors à regrouper l'ensemble des terres et à donner au domaine sa physionomie Actuelle : celle d'une propriété couvrant 162 ha au total, dont 100 plantés en vignes. Le château Mont Redon propriété de famille depuis quatre générations, avec son vignoble omniprésent depuis des siècles, aligne ses références de race et de traditions.

Famille Abeille-Fabre
BP 10
84231 Châteauneuf-du-Pape Cedex
Téléphone :04 90 83 72 75
Télécopie :04 90 83 77 20
Email : montredon@vinsdusiecle.com
Site : montredon


> Nos dégustations de la semaine

Domaine MATHIEU


Au sommet. Exploitation familiale de 24 ha, transmise de père en fils depuis 4 siècles.
“Le 2013 est un millésime très “années 1980”, nous explique Jérôme Mathieu. Le vignoble de Châteauneuf-du-Pape a livré en effet un millésime 2013 marqué par des maturités tardives, qui rappelle à bien des égards ceux des années 1980. Epargné par les aléas climatiques qui ont affecté de nombreuses régions (grêle notamment), il se caractérise par de faibles rendements et par des équilibres relativement atypiques où le fruit l’emporte sur la puissance.
Côté météorologique, le printemps 2013 a indéniablement été parmi les plus froids et les plus humides de ces dernières années, -1°C en moyenne par rapport à 2012 pour les minimales et -4.4°C pour les maximales sur les mois d’avril, mai, juin. Et 217 mm de pluie en avril mai, contre 165 mm en 2012, 17 mm en 2011 et 107 mm en 2010.
Cette conjugaison d’un temps frais et d’un air humide a eu pour conséquence de retarder le démarrage végétatif des vignes et de provoquer une forte coulure du Grenache, cépage naturellement sensible à ce phénomène et majoritaire dans l’encépagement de Châteauneuf-du-Pape. Avec un orage idéalement tombé à la fin d’un mois de juillet particulièrement chaud, les conditions météorologiques de l’été 2013 ont été bonnes, mais insuffisantes pour permettre de rattraper le retard pris au printemps. Le millésime 2013 fut donc des plus tardifs, rompant en cela avec la précocité de ces dernières années. Il est aussi l’un des plus faibles en quantité avec un rendement moyen sur l’appellation qui atteint tout juste 26 hl/ha.
Les vendanges ont commencé la deuxième quinzaine de septembre et se sont déroulées dans d’excellentes conditions. Fermentations alcooliques et malolactiques se sont rapidement terminées, donnant des vins rouges dont les équilibres rappellent ceux du milieu des années 1980, avec de belles acidités, des degrés alcooliques modérés et des Grenaches sur le fruit. Syrah et Mourvèdre ont donné des vins puissants, colorés et concentrés.
Les vins blancs présentent quant à eux une belle fraîcheur aromatique et gustative (agrumes, fleurs blanches, fruits exotiques). De par leur équilibre physico-chimique, ils sont dotés d’un très beau potentiel de garde. A l’instar des vins rouges, le Grenache blanc sera un peu moins présent dans les assemblages, laissant un peu plus de place aux Clairette et Roussane qui expriment particulièrement cette année tout leur potentiel aromatique.”
Grande réussite, en effet, ce Châteauneuf-du-Pape blanc Marquis Anselme Mathieu 2013, 100% Clairette, avec des arômes de fruits secs et d’agrumes, charmeur, de bouche distinguée, tout en finesse aromatique, un bien joli vin, gras et parfumé. Le Châteauneuf-du-Pape blanc 2013, 45% Clairette et 45% Grenache blanc, fleure le musc et l’aubépine, tout en bouche, de robe brillante et limpide, d’une jolie rondeur, suave. Savoureux Châteauneuf du Pape rouge Tradition 2012, velouté, persistant en bouche, charnu et très aromatique, où les fruits noirs très mûrs se fondent avec des notes épicées. 
Superbe Châteauneuf-du-Pape cuvée Marquis Anselme Mathieu 2012 vignes Centenaires, 85% Grenache et 20% des 12 autres cépages de l’appellation, élevé 18 mois en vieux foudres de chêne, très structuré, puissant, aux senteurs de petits fruits rouges mûrs à noyau, avec des tanins denses, un vin concentré mais tout en distinction.
Il y a également ce très grand Châteauneuf du Pape rouge Di Felibre 2010, d’une belle charpente, un vin avec de la matière et des tanins, aux senteurs de fruits rouges, de poivron et de sous-bois, puissant, volumineux, de belle évolution. Excellent CDR rouge cuvée Château Mar, riche au nez comme en bouche, de robe pourpre, un vin puissant, bien charpenté, à déboucher sur un rôti.
André et Jérôme Mathieu
3 bis, Route de Courthézon
84230 Châteauneuf-du-Pape
Tél. : 04 90 83 72 09
Fax : 04 90 83 50 55
Email : dnemathieu@aol.com
www.domainemathieu.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine de TARA


Vignoble de 11 ha, implanté sur un coteau Est, à 250 m d'altitude, sur un sol d'éboulis calcaires, très bien drainé.
Leur Ventoux Hautes Pierres blanc 2013, 56% Grenache et 44% Roussane, vinification et élevage en fûts de chêne pendant une année. dégage de subtils arômes d’amande et de tilleul, suave en bouche mais de caractère vif, d’une jolie finale. Le Ventoux Terre d’Ocres blanc 2014, Grenache blanc 70% et Clairette 30%, est à prévoir sur une daurade à la provençale.
Le Ventoux Hautes Pierres rouge 2012, à dominante de Syrah (80 %), complété par 20 % de Grenache noir, élevé 12 mois en fûts de chêne, charpenté, aux notes de prune et de sous-bois, dense et concentré, légèrement poivré en finale, de très bonne évolution. Le Ventoux Terre d’Ocres rouge 2014, 50% Grenache et 50% Carignan, finement tannique, de bonne bouche avec ces notes de mûre et d’épices, mêle charpente et rondeur.
Michèle et Patrick Folléa

Clos des BRUSQUIÈRES


Un petit Domaine familial, issu d’une vieille famille vigneronne de Châteauneuf-du-Pape. Dix ha sur terrasses argilo-calcaires et galets roulés. Les vignes ont en moyenne une cinquantaine d’années et certaines sont centenaires. La viticulture est la plus naturelle possible afin de laisser s’exprimer au plus juste le millésime.
Un très beau Châteauneuf-du-Pape cuvée Réservée 2011, un vin corsé comme il le faut, avec des tanins riches et une charpente solide, au nez dominé par les petits fruits rouges macérés, de robe pourpre, de bouche chaleureuse et charnue, de belle structure. Beau Châteauneuf-du-Pape 2012, élevage de 18 à 24 mois en fûts de chêne, à l’ancienne, sans filtration ni collage, tout en nuances aromatiques, de couleur grenat, aux tanins bien présents, riche en arômes, intense au nez comme en bouche, aux nuances de mûre et de poivre, bien corsé. Le 2010 dégage des notes subtiles et intenses d’humus et de petits fruits rouges surmûris, un vin ferme et riche, tout en bouche, typé, harmonieux, qui poursuit une fort belle évolution, parfait sur un foie gras truffé.

Earl Courtil-Thibaut
Route d’Orange
84230 Châteauneuf-du-Pape
Tél. : 04 90 83 74 47
Fax : 04 90 83 74 47
Email : earl.courtil-thibaut@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Château REDORTIER


Domaine TOUR SAINT-MICHEL


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Domaine SERGUIER


Domaine de DEURRE


Domaine de CHAMP-LONG


Domaine ALARY


Domaine de L'AMAUVE


Domaine La MEREUILLE


Domaine BEAUVALCINTE


Domaine de la CROIX BLANCHE



DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHATEAU LAROQUE


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE LES TERRES DE MALLYCE


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CLOS SAINT-PIERRE


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHATEAU DE GUEYZE


CHATEAU VALGUY


CHARLES SCHLERET


SCEA CHATEAU CAILLIVET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales